fbpx

Avez-vous déjà entendu parler des 3 règles à respecter à tout prix en matière d’acquisition immobilière ? Elles sont le socle nécessaire à chaque réussite d’un projet immobilier … Petit rappel :

 

L’emplacement / L’emplacement / L’emplacement 

 

C’est presque aussi simple ! Le respect de ces 3 règles (car il faut bien se poser la question trois fois !) présente a minima l’avantage d’anéantir tout risque de regret de s’être lancer !

En matière d’investissement locatif, un bon emplacement est avant tout un emplacement à attractivité locative élevée, car sans locataire il n’y a pas de rentabilité et votre rêve peut se transformer en cauchemar. Alors, quels sont les quartiers à privilégier aujourd’hui à Toulouse pour y réaliser un investissement locatif ?

Voici nos 6 favoris !

1. Le centre ville historique

Rayonnant entre le canal du Midi et la Garonne, le centre-ville représente bien entendu le placement le plus patrimonial. Les capitouls, célèbres marchands de pastel, y ont bâtis les plus beaux immeubles, faisant encore la renommée architecturale de la ville.

Les prix y démarrent à plus de 5000 €/m2 et peuvent atteindre 7500€/m2 pour des petites surfaces destinées à la location meublée étudiante. Cela s’explique par une tension immobilière très forte (Peu d’offres pour beaucoup de demande).

Ceci dit, le ticket d’entrée y reste relativement bas pour une grande métropole et la rentabilité satisfaisante, comme a pu le constater charlotte, qui vient récemment de concrétiser son projet en jetant son dévolu sur un studio de 18m2 au dernier étage d’un bel immeuble de la rue de la colombette pour 106 000 € avec un petit rafraichissement à prévoir.

2. Les amidonniers

Historique quartier résidentiel en bordure du centre-ville, les amidonniers se rajeunissement grâce à la présence d’une partie de l’université de droit (à la manufacture des tabacs) et de l’implantation récente de la Toulouse School of Economics (TSE), élue meilleure université française en 2020 !

Le secteur représente d’ailleurs la 2ème plus belle croissance de la ville (les prix y ont augmenté selon les notaires de France de +19% en un an).

Nous y avions accompagné trois de nos premiers clients en 2019 qui, pour des budgets entre 125 000 € et 155 000 €, ont pu acquérir des studios et petit 2 pièces, dans un immeuble entièrement rénové des allées de Brienne, face au canal du midi, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Un beau placement alliant potentialité de plus-value et belle attractivité locative !

3. Saint Cyprien – Fer à Cheval

Saint Cyprien, c’est la rive gauche toulousaine. Il suffit de traverser la Garonne pour changer d’air et retrouver une vie presque de village, qui contribue à la «bobo-ification » du quartier ! Les prix y sont toujours en peu en dessous de la rive droite mais montrent une belle rapidité à la rattraper : +10% cette année au fer à cheval, jouissant de l’effet tramway (il était temps !). Les étudiants et jeunes actifs en raffolent !

Également à suivre dans la continuité de Saint cyprien, le quartier Bourrassol, bénéficiant également d’un arrêt de tramway, de l’affluence culturelle du théatre Garonne et de sa proximité immédiate au centre-ville (7min en vélo) pour un prix presque 2 fois inférieur !

Par exemple, nous venons d’y repérer un appartement T2 dans un petit immeuble de 4 appartements donnant sur jardin, pour 3500 €/m2 contre rapidement 5500€/m2 de l’autre côté du pont des catalans ! Sûrement un beau pari d’avenir..

 

 

 

 

 

 

 

… 

 

 

 

Un peu de patience, rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir nos 3 favoris suivants !